À quel âge votre enfant peut-il monter à l'avant de votre voiture ?

·2 min de lecture

Vous aimeriez que votre enfant soit assis devant en voiture pour être au plus proche de lui ? Vous ne savez pas s’il a l’âge requis pour s’asseoir à côté de vous ? Pas de panique, Version Femina vous donne des éléments de réponses dans cet article.

Selon la loi, il est interdit de placer à enfant de moins de 10 ans à l’avant de la voiture. Vous pouvez être pénalisé d’une amende de 135 euros qui équivaut à une contravention de 4ᵉ classe. Mais il existe néanmoins trois dérogations possibles.

  • Si votre véhicule ne possède pas de banquette arrière, ou s’il n’y a pas de ceinture de sécurité, vous pouvez placer votre enfant à l’avant.

  • Si vous avez déjà des enfants de moins de 10 ans sur votre banquette arrière ou bien si elle est momentanément inutilisable alors il peut y avoir une exception.

  • Si votre enfant est positionné dans un siège “dos à la route”. Vous devez alors impérativement désactiver votre airbag pour préserver la sécurité de votre bambin.

Toutefois, tous les enfants qui se trouvent dans votre véhicule doivent absolument être attachés. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez avoir une amende de 135 euros (mais vous ne perdrez pas de point).

Il y a aussi quelques précautions à prendre. Les places arrière sont moins exposées au danger. C’est préférable d’y installer son enfant jusqu’à son 13ᵉ anniversaire. Seulement si vous décidez de positionner le siège auto de votre enfant à l’avant, celui-ci doit être reculé au maximum. Vous devez également vérifier que votre enfant qui a plus de 10 ans, qui veut s’asseoir à l’avant, est suffisamment grand et que la ceinture n’arrive pas à son cou, c’est très...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles