À Amsterdam, la vente de cannabis pourrait être interdite aux touristes étrangers

·1 min de lecture

Pour en finir avec les nuisances que subissent ses habitants, la municipalité d’Amsterdam, aux Pays-Bas, envisage d’interdire la vente de cannabis aux touristes étrangers.

Chaque année, avec le retour des beaux jours, le même spectacle se produit à Amsterdam (Pays-Bas). Des milliers de touristes, notamment français, débarquent le week-end dans la capitale néerlandaise pour faire la fête et surtout, profiter des coffee-shops, où la vente et la consommation de cannabis est non pas légale, mais tolérée.

Lire aussi >> « Pas un seul pays ayant légalisé l’usage du cannabis n’envisage de revenir à la prohibition »

Mais ce tourisme un peu particulier n’est pas du goûts des Amsterdamois. Outre les nuisances qu’occasionne ce tourisme festif, il serait aussi responsable d’une hausse de la violence et de la criminalité dans la ville. Durant le week-end de Pâques, deux Français de 22 et 27 ans ont encore été agressés au couteau dans le quartier rouge.

Alors, pour mettre un terme à ces débordements, la municipalité d’Amsterdam a une idée radicale : priver les touristes étrangers de coffee-shops.

Une mesure qui ne fait pas l’unanimité

Déjà évoquée en janvier 2021, la mesure est portée par la maire d’Amsterdam Femke Halsema, qui souhaite faire appliquer un « critère de résidence » pour la vente de cannabis. Citée par le journal Dutch News, l’élue écologiste aurait déclaré lors d’un conseil municipal que « beaucoup des problèmes majeurs de la ville sont alimentés par le marché du cannabis, que ce soient des nuisances causées par le tourisme de la drogue aux crimes graves et à la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles