À cause de ces mauvaises habitudes, vous transformez votre maison en nid à microbes

La bataille contre la saleté domestique semble sans fin. Chaque jour, nous passons l’aspirateur, époussetons les surfaces, et essuyons les traces de doigts sur les vitres, persuadés de maintenir nos maisons impeccables. Mais en réalité, certaines de nos habitudes, faites sans même y penser, sabotent nos efforts. Ces petits gestes quotidiens, qui nous rassurent, masquent souvent une propreté superficielle et laissent place à la négligence et à la prolifération des microbes.

Des pratiques du quotidien qui participent à la prolifération des microbes dans la maison

Les Japonais, les Scandinaves et les Allemands l’ont compris depuis longtemps : enlever ses chaussures avant d’entrer chez soi n’est pas juste une coutume, c’est un geste essentiel d’hygiène. Chaque jour, nos semelles ramassent un cocktail de bactéries, de poussière et de saletés diverses, ainsi que l'a rapporté Madame Figaro. En marchant chez nous avec ces chaussures, nous répandons ces indésirables dans tout notre intérieur. La solution est aussi simple qu’efficace : adoptez la routine de retirer vos chaussures dès que vous franchissez le seuil de la porte. Vos sols (et votre santé) vous remercieront.

Une habitude à bannir sans tarder : laisser l’abattant des toilettes ouvert après usage. Un geste anodin qui peut pourtant avoir de graves conséquences. Le médecin Stéphane Gayet nous a mis en garde : « On inhale des bactéries...Lire la suite sur Le Journal de la Maison