À la découverte du «cauchemar» de l'artiste Füssli au musée Jacquemart-André

Sorcières, fantômes et créatures maléfiques… C’est Halloween avant l’heure au musée Jacquemart-André, qui accueille l'exposition "Füssli, entre rêves et fantastique". Le peintre suisse et britannique du XVIIIe siècle a inspiré de nombreux artistes, notamment grâce à son tableau "The nightmare".

Une femme allongée semble dormir paisiblement. Mais assis sur elle, un démon grimace et en arrière-plan, un cheval fou aux yeux blanc l’observe. On ne sait pas si c’est le cauchemar de la femme endormie ou le nôtre tant la toile effraie. En tout cas, il inspira : de Mary Shelley , l’auteure de Frankenstein, à Francis Ford Coppola, le réalisateur du Parrain. Souvenez-vous de cette scène mythique du film : une proposition que l’on ne peut refuser et un réveil sanglant, tête de cheval sous les draps.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

"Freud avait une gravure du Cauchemar dans son cabinet. Füssli a inventé cette représentation du cauchemar, mais aussi le sens du jeu de mot, "night"-"mare" veut dire une "jument nocturne" et donc cette apparition de la tête de cheval et ces jeux de mots visuels presque inconscients, Freud les analysera plus tard, donc nous sommes aux racines de la psychanalyse", explique Pierre Curie, le commissaire de l’exposition.

 

...
Lire la suite sur Europe1