À l'inverse du reste du pays, la taxe foncière a baissé dans cette commune du sud de la France

Au cœur de la paisible commune de Saint-André, une décision importante a été prise lors du vote du budget 2023 par le maire, Jean-Jacques Carlin, et son conseil municipal. Cette décision a marqué un tournant significatif pour les habitants de la région. En effet, ils ont décidé d'affecter l'ensemble des fonds récupérés de l'État au fonctionnement du Sivom Val de Banquière, une décision qui a des implications majeures pour la communauté.

La raison derrière cette décision est simple, mais son impact est considérable. Le taux d'imposition dans la colonne "syndicat" avait atteint 15,2 %, un niveau qui avait été maintenu depuis 2020. Cependant, suite à l'abolition de la taxe d'habitation par l'État, les syndicats intercommunaux avaient été négligés en termes de compensation. Cela avait laissé la communauté de Saint-André avec une charge fiscale disproportionnée.

Le maire Jean-Jacques Carlin rappelle fièrement que la commune s'est battue avec détermination pour défendre les droits de ses habitants. Ils ont poussé leur combat jusqu'au Conseil constitutionnel et ont finalement remporté la victoire. Dans ce contexte, il semblait non seulement normal mais aussi juste de rétablir la situation et de réduire le fardeau fiscal qui pesait sur les épaules des contribuables locaux.

Cependant, il est important de noter que dans un contexte différent, la réduction de la taxe foncière aurait pu être encore plus significative. Les effets de cette mesure ont été en partie atténués par l'inflation et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite