Publicité

À Marseille, les trottinettes en libre-service ne sont pas menacées, mais leur nombre va baisser

Le maire de Marseille a annoncé la suppression de 1 500 trottinettes électriques en libre-service sur les 4 000 disponibles dans la ville
kolderal / Getty Images

MOBILITÉ - Interdites à Paris depuis le 1er septembre 2023, les trottinettes électriques en libre-service pourront continuer à rouler à Marseille. C’est ce qu’a annoncé le maire de la cité phocéenne, Benoît Payant, sur France Bleu ce lundi matin.

Une décision qui intervient après des demandes d’améliorations auprès des opérateurs de deux-roues (Lime, Bird, Voi etc.) de la part de la municipalité, ainsi que plusieurs mois de réflexion. Stationnement sauvage, règles d’utilisations, stations qui débordent… À plusieurs reprises, les élus de la ville avaient en effet appelé à une meilleure régulation des flottes de la part des prestataires des trottinettes en libre-service.

1 500 trottinettes en libre-service en moins à Marseille

Il n’y aura donc pas d’interdiction des deux-roues électriques à Marseille. La nouvelle aura de quoi en ravir certains, mais reste à nuancer. Sur les 4 000 trottinettes disponibles dans la ville, le maire de Marseille a en effet annoncé la suppression de 1 500 d’entre elles. En cause, une flotte toujours « mal régulée » par les opérateurs selon lui.

Sur France Bleu, il a affirmé par ailleurs que la mairie pourrait à nouveau avoir recours à la réduction du nombre d’engins si les opérateurs continuaient à « traîner des pieds » pour répondre aux demandes de la ville. Mais dans un contexte où Benoît Payant reconnaît une offre de transports en commun « insuffisante » (seules deux lignes de métro desservent Marseille, pour une superficie plus élevée que la plupart des métropoles de France), la suppression totale des trottinettes électriques en libre-service n’est pas envisagée.

À voir également sur Le HuffPost :

Les trottinettes électriques en libre-service vont leur manquer à Paris, ils expliquent pourquoi

Les accidents de trottinettes électriques provoquent plus de traumatismes crâniens que ceux à moto