À Paris, le confinement profite aux tournages de cinéma

Par Baudouin Eschapasse
·1 min de lecture
Tournage de la série « Paris Police 1900 » pour Canal+ à l'été 2019.
Tournage de la série « Paris Police 1900 » pour Canal+ à l'été 2019.

La nuit tombée, lorsque Paris se vide en raison du couvre-feu, les équipes de cinéma prennent possession de la ville. Depuis un mois, les tournages se multiplient dans la capitale. Profitant du calme relatif que leur garantissent les mesures de confinement, les sociétés de production profitent à plein du décor mis à leur disposition. Longs-métrages de cinéma, séries télé et spots publicitaires, on a rarement autant filmé sur les bords de Seine.

Début mars, peu après 19 heures, sur le pont Neuf qui enjambe le fleuve depuis 1607, des policiers courent derrière une silhouette qui pourrait être celle d'Omar Sy. Une caméra les suit dans un long travelling que les téléspectateurs pourront retrouver très prochainement, sur Netflix, dans la série Lupin qui met à l'honneur l'?uvre de Maurice Leblanc.

À LIRE AUSSIArsène Lupin dope les ventes de livres : pourquoi il séduit toujours

Le tournage de la saison 2 était achevé lorsque le succès rencontré par les cinq premiers épisodes (70 millions de vues en moins d'un mois de diffusion) a incité les producteurs à muscler le feuilleton en y injectant une spectaculaire séquence de cascade. Elle a été mise en boîte en trois jours avec d'autant plus de facilité qu'aucun badaud n'était là pour déranger les équipes. Confinement oblige.

À LIRE AUSSI« Lupin » sur Netflix : plutôt Arsène Loupé !

Avalanche de tournages

Quelques jours plus tard, c'est la marque Chanel qui privatisait pendant une semaine complète la rue Princesse, au c?ur [...] Lire la suite