À la poêle, au four ou au feu de bois : comment torréfier des noisettes ?

·1 min de lecture

Praliné, pâte à tartiner, Paris-Brest... la noisette est la star de nombreuses gourmandises. À déguster nature ou intégrée dans un dessert de pâtissier, la noisette se savoure aussi bien en collation équilibrée que dans une soupe d'hiver pour son côté croquant ou encore pour redonner du peps à nos salades d'été. Mais pour qu'elles aient encore plus de goût, il faut passer par la case torréfaction avant de les utiliser.

Peu importe la technique utilisée, la torréfaction des noisettes consiste à les faire chauffer légèrement, pendant une courte durée. Il ne s'agit pas de les cuire, encore moins de les brûler, il est donc important de bien les surveiller.

La torréfaction des noisettes comme des autres fruits à coque a un triple rôle. Premièrement, elle permet d'extraire les arômes et de donner une saveur encore plus prononcée et délicieuse au fruit à coque. La torréfaction est aussi très utile pour retirer la peau des noisettes plus rapidement et facilement. Après une dizaine de minutes au four, la peau se retire sans effort. Enfin, et ça vaut surtout si vous souhaitez réaliser une pâte à tartiner ou un praliné maison : la torréfaction est indispensable pour la réussite de votre recette. Ce procédé permet de libérer le gras contenu dans les noisettes et facilite le mixage de vos pâtes au robot, sans avoir besoin d'y ajouter de l'huile.

Cette première technique de torréfaction est aussi celle qui vous demandera le moins d'effort. Commencez par préchauffer le four à 180°C. Sur une plaque, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite