À La Villette, l'exposition Napoléon résume un personnage "immense et controversé"

·1 min de lecture

Le retour de la vie culturelle, avec la levée mercredi de certaines interdictions, marque aussi le retour des grandes expositions. Comme celle qui s’ouvrira à la Grande Halle de La Villette à partir du 28 mai, et consacrée à Napoléon à l’occasion du bicentenaire de la mort de l’empereur. Elle propose au visiteur un parcours fleuve, de la naissance de Bonaparte en Corse, à sa mort à Sainte-Hélène. La déambulation est ponctuée par 18 vidéos qui replacent ce personnage dans son époque.

"Des expositions sur Napoléon, évidemment, il y en a eu beaucoup, à Fontainebleau ou aux Invalides. Mais là, le château de Versailles, le Louvre, Fontainebleau, le Musée de l'Armée, la Fondation Napoléon, tous les grands musées se sont réunis pour prêter des pièces maîtresses, comme le bivouac d'Austerlitz", salue dimanche au micro d’Europe Midi Didier Fusillier, le président de l'Établissement public du parc et de la Grande Halle de La Villette.

Aborder de face "un personnage controversé"

Alors que la célébration du bicentenaire de Napoléon a agité le débat public ces dernières semaines, notamment parce que l’esclavage fut rétabli sous son règne, Didier Fusillier assure qu’aucun pan de la trajectoire du Corse n’a été éludé dans cette exposition. "C’est un immense personnage de notre histoire, mais c'est aussi un personnage controversé", reconnaît-il. "Ce que nous aborderons grâce à la Fondation pour la mémoire de l'esclavage et son président Jean-Marc Ayrault. Il nous a apporté deux documents trè...


Lire la suite sur Europe1