À Wimbledon, des tenniswomen demandent la fin de la tenue blanche, inadaptée aux périodes de règles

© Kirsty Wigglesworth/AP/SIPA

Du 20 juin au 10 juillet, les plus grands joueurs et joueuses s’affrontent dans l’un des quatre tournois du Grand Chelem. La tenue blanche exigée sur le court est remise en question par les joueuses.

La tradition veut que tous les joueurs et joueuses portent du blanc à Wimbledon. Si la couleur cache les taches de sueur, plusieurs athlètes féminines dénoncent le « stress mental » d’une telle tenue en période de règles.

Lire aussi >> Audrey Millet : « Le maillot de bain est aussi important politiquement que la mini-jupe »

La joueuse de tennis britannique Heather Watson a déclaré à la BBC qu’elle avait réalisé qu’elle pourrait avoir ses règles pendant le tournoi du Grand Chelem – qui a lieu du 20 juin au 10 juillet – et qu’elle allait « probablement prendre la pilule » pour ne pas les avoir. Peur de se tacher ? D’être fatiguée ? D’avoir des crampes ? Pour l’athlète, le problème du cycle menstruel chez les joueuses est « quelque chose dont tout le monde parle » mais rien ne change.

Une seule pause toilette par match

Le mois dernier, la joueuse Qinwen Zheng a expliqué à quel point ses règles à Roland Garros en mai dernier avaient eu un impact sur son jeu, ses crampes étant « trop douloureuses ». Et d’ajouter que, si elle n’avait pas à s’inquiéter de ses règles, elle pourrait « mieux courir et frapper plus fort ».

La consigne stricte des pauses toilettes est également un désavantage pour les femmes. Selon le livre de règles du Grand Chelem 2020, les joueurs n’ont le droit qu’à une seule pause pour aller aux toilettes ou changer de vêtements lors d’un match. Compliqué, donc, pour une joueuse de changer de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Wimbledon - Gauff : “Je me sens mal pour les générations futures et les femmes d'aujourd'hui”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles