"Ça commence aujourd’hui" : à la suite d’une polémique, France 2 décide de déprogrammer l’émission sur l’endométriose

L’extrait n’a pas tardé à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux, comme le rapporte Le Parisien le Mardi 3 mai 2022. Ce même jour, l’émission Ça commence aujourd’hui a publié sur son compte Twitter un extrait de l’émission qui devait être diffusée mercredi 4 mai. Dédiée à l’endométriose, Faustine Bollaert recevait comme invitée Natacha Calestrémé, spécialiste du développement personnelle. L'endométriose est une maladie qui touche près de 10% des femmes en France mais reste encore peu connue. Énora Malagré, notamment, communique beaucoup sur ce sujet. Dans l'extrait, ce sont les propos tenus par l'invitée de Faustine Bollaert qui ont provoqué un véritable tollé sur les réseaux sociaux. En effet, dans l’extrait publié sur Twitter, qui a depuis été supprimé, on voit Natacha Calestrémé face à une femme touchée par l’endométriose. Elle lui explique l’origine des fausses couches : "Vous avez hérité de cette grand-mère ou arrière-grand-mère qui ont fait des enfants, qui ont perdu des enfants. Et l’endométriose, pour tous ceux qui nous écoutent, c’est un message de notre corps qui nous dit qu’avant, il y a eu une souffrance énorme d’une personne qui a associé le mot enfance et mort. Et enfance et mort, ça ne va pas ensemble. Il y a une culpabilité. On doit s’en libérer."

Un discours qui a provoqué la colère de nombreux internautes. Tristan Mendès France, chroniqueur sur France Inter, ne cherche pas à cacher son étonnement face aux propos tenus par Natacha Calestrémé : "C’est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles