"Ça permet des moments de partage" : le jeu vidéo se démocratise grâce au confinement

·1 min de lecture

Une semaine que la France est reconfinée… Même si ce nouveau confinement ne ressemble pas forcément au premier, certains ont peut-être repris leurs habitudes du printemps : télétravail en journée, séries le soir, "apéro Zoom" et puis sûrement des parties de jeux vidéo. Sur les 36 millions de Français qui le pratiquent régulièrement, un tiers affirme avoir joué plus qu’avant pendant le confinement du printemps, selon l’étude annuelle du SELL, le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisir. "Ça a permis à plein de monde de s'amuser, de s'évader, de partager des moments avec ses amis et sa famille", souligne au micro d'Europe 1 Nicolas Vignolles, délégué général du SELL.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Un Français sur deux est un joueur de jeux vidéo

Le jeu vidéo est un loisir de masse, ce n'est pas nouveau, mais ça s'accélère cette année. D'après l'étude du SELL, 71% des Français jouent "au moins occasionnellement" aux jeux vidéo et 52% "régulièrement". Des chiffres en hausse par rapport à l'an dernier, notamment grâce au confinement puisque 2% des joueurs s'y sont essayé lors de cette période un peu spéciale, soit tout de même quelque 700.000 curieux de plus.

Mais plus que les nouveaux venus qui ont cherché à occuper leur temps, Nicolas Vignolles retient que le confinement a permis aux joueurs occasionnels de s'ouvrir à d’autres facettes de ce loisir très riche. "Celles et ceux qui avaient déjà goûté aux jeux vidéo, par exemple sur mobile pendant u...


Lire la suite sur Europe1