"Ça sonnait faux" : un cousin de Delphine Jubillar dégoûté par le comportement de Cédric

L'enquête autour de la disparition de Delphine Jubillar se poursuit. Les enquêteurs tentent de savoir ce qu'il s'est passé dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Pour tenter de percer le mystère, nos consœurs du Figaro sont parties en Occitanie pour mener leur propre enquête, dévoilée dans un article paru mercredi 20 juillet 2022. Et pour l'entourage du couple, Cédric Jubillar est impliqué dans l'affaire. En effet, son comportement dans les jours qui ont suivi le signalement de la disparition de Delphine Jubillar a interpellé sa tante et son cousin. "Il ne cherchait même pas", confie au quotidien Élisabeth, la tante de Delphine.

D'après son cousin, Cédric Jubillar jouait "de la comédie". Davy s'était rendu au domicile de Cédric et Delphine afin de dénicher un indice sur la disparition de l'infirmière. Là-bas, il découvre l'artisan plaquiste et le comportement de ce dernier l'interpelle particulièrement : "Lorsque nous sommes arrivés, il était énervé et abasourdi. Mais, tout ce qu’il faisait, c'était nous répéter que ce n’était pas lui. Il essayait de pleurer, mais n'y arrivait pas. Ça sonnait faux, c'était de la comédie."

>>> Retour sur toutes les dates clés de l'affaire Jubillar en images dans notre diaporama

Où en est la justice dans l'affaire Jubillar ? Cela fait dix-huit mois que l'enquête a été ouverte et Cédric Jubillar a été mis en examen vendredi 18 juin 2021 pour "meurtre sur conjoint" puis placé en détention provisoire à la maison d'arrêt (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles