"Mais ça va pas bien ?" : Laurence Boccolini très gênée par la drague d'un candidat

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un échange plus que chaleureux. Mardi 17 août 2021, Laurence Boccolini a retrouvé les téléspectateurs de France 2 pour un nouvel épisode de Tout le monde veut prendre sa place et une chose est sûre... ils sont nombreux ! En effet, si certains s'inquiétaient du départ brutal de Nagui, après 15 ans d'animation du jeu télévisé, les fans de l'émission ont finalement adopté l'ancienne animatrice du Maillon Faible sans difficulté. De plus, les producteurs de l'émission ont relooké le programme avec un nouveau décor, un nouveau logo et des nouveaux jingles. Autant de raisons qui ont poussé Léopold à s'inscrire au casting. Au moment des présentations, le candidat a intimidé Laurence Boccolini avec une remarque assez osée...

"Déjà, vous avez un look incroyable, vraiment. C'est vrai, il faut le dire. C'est looké, c'est bien !", a déclaré la maman de la petite Willow en découvrant son invité du jour. "C'est quoi, c'est mon pull noir ?", lui répond-il, étonné. "Non c'est tout. Les lunettes, tout... C'est travaillé, c'est très bien !", lui répond Laurence Boccolini. "Ça fait plaisir, merci", glisse Léopold du bout des lèvres, avant d'ajouter : "Je vais peut-être appeler ma femme pour lui dire que je la quitte pour Laurence..." Une remarque osée qui a plongé l'animatrice dans un profond malaise...

"Ben dis donc, ça ne va pas bien ? Je n’ai pas dit ça comme ça", a balancé Laurence Boccolini, extrêmement gênée. Afin de mettre les choses au clair, la présentatrice a d'ailleurs rappelé à son invité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles