"Ça va pas la tête ?" : Leïla Bekhti, gênée par sa première montée des marches à Cannes

·1 min de lecture

Clap de fin. Le 74e Festival de Cannes s'est achevé samedi 17 juillet 2021, et c'est Julia Ducournau qui a reçu la Palme d'or pour son film Titane, porté par Agathe Rousselle et Vincent Lindon. La veille de la cérémonie de clôture, Leïla Bekhti était reçue sur le plateau de Cannes à la maison, sur France 2, aux côtés Nicolas Bedos, Elsa Zylberstein, Mathieu Amalric ou encore Louis Garrel. L'occasion pour l'actrice de 37 ans de revenir sur sa montée des marches le soir de l'ouverture : "C'était assez symbolique. Je voulais vraiment être là à l'ouverture, après le Covid", a-t-elle confié. Il n'en fallait pas plus pour qu'Anne-Elisabeth Lemoine lui remémore sa première montée des marches, au tout début de sa carrière. "Beaucoup d'émotion, mais pas les mains sur les hanches ?", a-t-elle lancé. L'héroïne de Tout ce qui brille a alors révélé une anecdote pour le moins cocasse...

"C'est le pire conseil. J'aimerais bien retrouver cette personne d'ailleurs", a-t-elle déclaré, avec humour. La première fois que Leïla Bekhti a foulé le tapis rouge de la Croisette, elle a suivi à la lettre cette préconisation : "Mets tes deux mains sur les hanches !". La star du grand écran le regrette, plusieurs années après. "J'ai dit 'ok !'", a poursuivi la comédienne, avant de re-découvrir, gênée, les photos de cette soirée, diffusées dans l'émission. "Oh, vous l'avez retrouvée, vous êtes dégueulasses ! Mais, ça ne va pas la tête ? Il n'y a aucune photo où je ne mets pas les mains sur les hanches. Mais, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles