Écholalie : définition, causes, quand s’inquiéter

En tant que trouble du langage, l’écholalie complique la capacité à communiquer normalement. Cela a parfois pour conséquence une dépression, d’où la nécessité de prendre très au sérieux ce problème pour lequel il n’existe pas de remède à proprement parler. Dans cet article, découvrez toutes les informations sur ce trouble du langage.

L’écholalie est un trouble du langage dans lequel on répète systématiquement les derniers mots entendus, indique le Larousse médical. Ce besoin irrépressible et compulsif de répéter les paroles de la personne avec laquelle elles parlent peut empêcher les personnes souffrant d’écholalie d’exprimer normalement leurs propres idées, ce qui complique encore plus l’échange. À titre d’exemple, le malade peut répéter la question qu’on vient de lui poser sans parvenir à y répondre. À noter qu’une écholalie s’observe fréquemment chez les moins de 3 ans lorsqu’ils commencent à apprendre à parler. Ce phénomène est dans ce cas-là tout à fait normal puisque les petits enfants éprouvent naturellement des difficultés à différencier leurs pensées et à les exprimer en parallèle d’une répétition. Cela fait partie du processus d’apprentissage. De même, lorsque les enfants apprennent une langue étrangère, on peut retrouver ce phénomène.

On juge toutefois qu’une écholalie est pathologique lorsqu’elle persiste au-delà de trois ans. Il existe une écholalie fonctionnelle (ou écholalie interactive) dans laquelle le malade tente de communiquer, et l’écholalie non fonctionnelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles