École : ce type de comportement aurait des conséquences négatives sur les enfants

Drazen Zigic / iStock

À l'école, chaque professeur a sa manière de travailler : certains vont être autoritaires, tandis que d'autres seront plus cléments. La manière de se comporter aurait pourtant un impact direct sur les élèves. Ce sont les conclusions d'une étude, menée par des chercheurs de l'Université de l'Essex et de l'Université de Reading (Royaume-Uni) et publiée en décembre dernier dans le British Journal of Educational Psychology.

Pour la réaliser, des voix d'enseignants ont été enregistrées puis diffusées auprès de 250 enfants âgés de 10 à 16 ans. Les professeurs récitaient tous les mêmes phrases mais sur un ton différent. Chaque élève a ensuite été invité à évaluer l'impact de ces enregistrements sur leur motivation ou encore leur confiance en eux.

"Nous avons constaté […] que lorsque les enfants entendaient des voix de contrôle, ils anticipaient une baisse de la satisfaction des besoins psychologiques fondamentaux, du bien-être et de l'intention de faire des révélations aux enseignants", indiquent ainsi les scientifiques.

Plus les professeurs parlaient d'une voix autoritaire, moins les élèves montraient d'enthousiasme pour les cours. Ils seraient même moins enclins à se confier à eux à propos de problèmes rencontrés à l'école. Mais alors, un ton plus encourageant pourrait-il avoir l'effet inverse ?

Oui, selon les chercheurs : "Nous avons également anticipé des effets bénéfiques pour les voix soutenant l'autonomie par rapport aux voix neutres", écrivent-ils dans leurs travaux. L'estime (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite