Éconduit par le pape, un touriste américain brise deux statues dans un musée du Vatican

L'homme d'une cinquantaine d'années avait demandé une audience au souverain pontife, une requête qui lui a été refusée par les autorités religieuses.

Du rififi au Saint-Siège. Ce mercredi en milieu de journée, la Cité du Vatican a été le théâtre d'une violente scène à hauteur du musée Chiaramonti, qui relie le palais du Belvédère à l'ensemble des autres palais du micro-État.

Troubles psychologiques

Comme le rapporte Il Messaggero, un touriste américain d'origine égyptienne a lancé au sol et brisé une statue de la collection tandis qu'une seconde œuvre est également tombée au moment où l'homme d'une cinquantaine d'années tentait de prendre la fuite en courant.

Selon le média transalpin, l'homme en question aurait laissé éclater sa colère après que sa demande d'entretien avec le pape François, pour des raisons qui ne sont pas connues, a été refusée. Le touriste a été intercepté par plusieurs gardiens du musée et remis à la gendarmerie du Vatican puis aux autorités transalpines. D'après les premières constatations, l'intéressé semblerait souffrir de troubles psychologiques.

Les deux statues endommagées, le portrait d'un vieil homme voilé et le buste d'un jeune homme, pourraient avoir subi des dommages irréversibles. Bien qu'il ne s'agisse pas d'œuvres majeures de la collection, elles ont été transférées au laboratoire de restauration des matériaux en pierre des Musées du Vatican.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Le Pape implore Vladimir Poutine "d'arrêter cette spirale de violence et de mort"