Économies d’énergie : cette erreur que l’on commet tous en cuisine et qui fait bondir la facture de gaz ou d'électricité de 25 %

iStock

Alléger la facture énergétique de 10 %, tel est l’objectif auquel les Français doivent répondre dans les prochaines semaines, afin d’éviter d’éventuels rationnements ou coupures. Parmi les écogestes à adopter, certains sont plus faciles à mettre en place que d’autres, et permettent de réduire considérablement la consommation de gaz et d’électricité.

La chasse au gaspi est lancée. Ce lundi 5 septembre, Emmanuel Macron a exhorté les Français à la sobriété énergétique. « La meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas », a souligné le chef de l’État. Pour éviter une éventuelle pénurie cet hiver et parer à des rationnements ou des coupures, les ménages sont donc invités à multiplier « les petits gestes du quotidien », comme « baisser la clim ou se caler dans une référence chauffage de 19 °C dans la pièce ». Objectif : réussir à économiser 10 % de notre consommation habituelle.

Couvrir les casseroles permet de réduire la facture d’électricité ou de gaz de 25 %

Si certains gestes peuvent être difficiles à concrétiser, comme se laver avec de l’eau tiède en plein hiver, d’autres sont plus faciles à mettre en place. Et permettent d’alléger drastiquement la facture. C’est le cas, par exemple, en cuisine, lors de la cuisson des plats, un poste particulièrement énergivore. Ainsi couvrir ses casseroles et ses poêles pendant la cuisson permet d’économiser pas moins de… 25 % d’électricité ou de gaz. La raison ? Le fait de couvrir ses ustensiles évite à la chaleur de s’évaporer et accélère le processus. Et pour encore plus d’économies, il est même possible de couper la plaque ou le brûleur un peu avant la fin de la cuisson. Autre geste salvateur : utiliser des ustensiles adaptés à la taille des plaques. Une grande poêle placée sur un...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Valérie Masson-Delmotte (climatologue) : "Qui sont les fautifs ? La France est dans le top 10"

A lire aussi