• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Édouard Philippe lève le voile sur sa candidature pour la présidentielle 2022

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Édouard Philippe est-il candidat à l'élection présidentielle ? Depuis des semaines, l'hypothèse enfle. L'ancien Premier ministre d'Emmanuel Macron a accepté de se livrer face aux caméras de Sept à Huit sur TF1, dans l'émission diffusée dimanche 12 septembre 2021. Le prédécesseur de Jean Castex a révélé soutenir Emmanuel Macron dans la course à l'Élysée, plaidant sa "loyauté". "Pour l'élection présidentielle de 2022, je soutiendrai le président de la République, a assuré Édouard Philippe. J’espère et pense qu’il sera candidat. Je le soutiendrai pour trois raisons : la loyauté à l’homme et la cohérence. Pendant trois ans, j'ai été son Premier ministre, je me suis démené pour essayer de mettre en oeuvre les engagements qu'il avait pris devant les Français." Le maire du Havre a détaillé les raisons de son soutien à l'ancien leader d'En Marche! : "J’ai vu combien ce poste de Président est difficile et je pense qu’Emmanuel Macron est fait d'un métane dont je ne vois pas beaucoup la trace dans tous ceux qui sont candidats aujourd’hui. Enfin, je pense que ses réformes vont dans le bon sens. Pour ces trois raisons, mon soutien sera complet."

Dans la même interview, Édouard Philippe a refusé de se projeter en 2027. Il a expliqué vouloir faire partie de la "majorité" si Emmanuel Macron était réélu. De son côté, il projette toutefois de fonder son propre mouvement politique, qui devrait être lancé dans le courant du mois d'octobre. "Ce ne sera pas un think tank mais un mouvement avec des instances", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles