Salaires hommes-femmes : il y a du boulot pour atteindre l'égalité, tacle la Cour des comptes

C’était la grande cause du mandat du Président Macron. Depuis 2017, l’égalité hommes-femmes est en effet au cœur des priorités affichées de l’exécutif. Mais selon la Cour des comptes, qui a publié un rapport sur le sujet jeudi 14 septembre, la politique du gouvernement n’a produit que des “effets limités”, notamment sur les inégalités salariales. Les sages de la rue Cambon évoquent des “erreurs de méthode” et “un manque de stratégie globale” qui ont limité l’efficacité de la politique de la majorité pour tendre rapidement vers l’égalité entre les hommes et les femmes.

La Cour des comptes regrette notamment “l'absence de politique globale et coordonnée” du gouvernement, qui n’a pas permis de réduire les inégalités salariales entre les hommes et les femmes de manière significative. Et ce, malgré la mise en place en 2018 de mesures relatives à l’égalité hommes-femmes dans le monde du travail, prévues par le comité interministériel à l’égalité entre les femmes et les hommes. Des mesures qui affichaient un objectif de résultats pour limiter les inégalités salariales, en incluant une dimension contraignante pour les employeurs. Mais la Cour souligne que “leur effet n’est pas forcément perceptible, en raison de leurs délais de mise en œuvre et parfois de leur complexité”.

L'institution présidée par Pierre Moscovici reconnaît cependant que des progrès ont été réalisés pour identifier les sources des écarts de rémunération dans le secteur public. Tout en ajoutant qu’il reste à “mieux comprendre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite