Élections américaines : une dernière journée de campagne sous tension pour Trump et Biden

ELLE avec AFP
·1 min de lecture

À la veille de l’élection présidentielle américaine, les deux candidats bouclent chacun de leur côté une campagne dans une Amérique à fleur de peau, et dans le contexte anxiogène d’une épidémie de coronavirus en pleine recrudescence.

Donald Trump jette ce lundi toutes ses forces dans la bataille avec l’espoir de faire mentir les sondages qui placent son rival démocrate Joe Biden en position de favori. L’ancien homme d’affaires continue à prédire une "vague" républicaine malgré des vents défavorables. « Nous allons gagner quatre ans de plus dans notre magnifique Maison Blanche ! », a lancé dimanche celui qui redoute d’être le premier président à ne pas être réélu pour un second mandat depuis plus d’un quart de siècle. Au programme de son dernier jour de campagne : cinq meetings, dans quatre États - Caroline du Nord, Pennsylvanie, Michigan, Wisconsin - avec un dernier acte à Grand Rapids (Michigan), comme en 2016 où il avait, dans la dernière ligne droite, créé une surprise qui avait sidéré le monde.

LIRE AUSSI >>  Élections américaines : des campagnes radicalement différentes entre Trump et Biden

Joe Biden se concentre lui essentiellement sur la Pennsylvanie, qu’il espère faire basculer pour s’ouvrir enfin - à sa troisième tentative - les portes de la Maison Blanche. « Encore deux jours ! Dans deux jours, nous mettrons fin à cette présidence qui a divisé notre pays », a-t-il lancé dimanche depuis Philadelphie. « La dernière fois (en 2016), Donald Trump a gagné la Pennsylvanie avec une avance de seulement 44 000 voix (sur un total de plus de 6 millions de voix) », a-t-il rappelé. « Chaque vote compte ! ».

La crainte de manifestations violentes...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi