Élections américaines : « Trump cherche à bloquer le système »

Amandine Seguin
·2 min de lecture

Après cette nuit électorale trépidante, de nombreux décomptes sont encore en cours. Pourtant, Donald Trump a déjà revendiqué avoir remporté cette élection. Des propos jugés « scandaleux » par le camp Biden. On fait le point avec Jean-Eric Branaa, maître de conférences en société et politique américaine à l’université Panthéon-Assas Paris II et auteur d’une biographie de Joe Biden (éd. Nouveau monde).

ELLE. Ils ont été vilipendés en 2016 pour ne pas avoir vu arriver la victoire de Donald Trump, cependant, il semblerait que les sondages ne se sont pas trompés cette fois-ci. Qu’en pensez-vous ?

Jean-Eric Branaa. Pour l’instant, les résultats montrent que les sondeurs ont été extraordinairement précis. Ils avaient prévu qu’en Caroline du nord, les scores seraient très serrés, c’est exactement ce qu’on a vu. Idem en Géorgie, en Floride et au Texas. Ils avaient vu aussi que Joe Biden l’emporterait en Arizona, il est devant. Ils avaient aussi prédit pour l’Ohio et l’Iowa… Ils ne se sont trompés que sur les décomptes qui ne sont pas terminés dans le Michigan ou la Pennsylvanie. En revanche, les gens comme moi qui ont transcrit une analyse dans laquelle on annonçait une victoire forte de Biden se sont trompés.

En direct >> Suivez les résultats de l'élection présidentielle américaine

ELLE. La forte participation n’a finalement pas permis la grande vague bleue tant attendue… 

Jean-Eric Branaa. C’est exactement ce qui nous étonne tous. La participation a été phénoménale. Selon les premiers chiffres qui sont tombés, plus de 160 millions d’Américains ont voté. C’est un record. La vague bleue existe puisque Trump ne retrouve pas ses scores de 2016, mais elle n’a pas été très grande. C’est la Méditerranée plutôt que l’Atlantique.

C’est peut-être notre erreur d’analyse, nous avons trop considéré, et encore une...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi