Les Brésiliens aux urnes pour départager Lula et Bolsonaro

Le Brésil doit choisir son nouveau président ce dimanche. Plusieurs candidats se sont présentés, mais le choix devra se faire entre Bolsonaro, qui brigue un second mandat, et Lula, le revenant.  - Credit:MIGUEL SCHINCARIOL / AFP
Le Brésil doit choisir son nouveau président ce dimanche. Plusieurs candidats se sont présentés, mais le choix devra se faire entre Bolsonaro, qui brigue un second mandat, et Lula, le revenant. - Credit:MIGUEL SCHINCARIOL / AFP

Les 156 millions d'électeurs brésiliens ont commencé à voter dimanche pour une présidentielle tendue qui pourrait voir l'ancien président de gauche Lula être élu dès le premier tour et le chef d'État sortant d'extrême droite, Jair Bolsonaro, refuser le verdict des urnes. « Suspense jusqu'à la fin » barrait la une du grand quotidien O Globo qui soulignait aussi « l'instabilité qui a marqué toute la campagne » électorale.

Parmi les premiers électeurs qui commençaient à voter à 8 heures, heure locale (11 heures GMT), Edmilson Dias da Silva, un retraité de 72 ans, a déjà choisi Bolsonaro, pour son « bon gouvernement ». Mais ajoute-t-il prudemment, « on va attendre que l'arbitre siffle la fin de la partie ». Pour cette élection cruciale pour l'avenir de la jeune démocratie au Brésil, le choc au sommet entre Jair Bolsonaro, 67 ans, et Luiz Inacio Lula da Silva, 76 ans, a relégué les neuf autres candidats au rang de figurants.

L'ex-président Lula (2003-2010) était toujours le grand favori dans le dernier sondage Datafolha samedi soir, avec 50 % contre 36 % à Bolsonaro. « La question est de savoir s'il y aura un second tour ou non, et c'est impossible à prédire », déclare à l'Agence France-Presse Adriano Laureno, analyste chez les consultants Prospectiva. L'autre question était de savoir si Bolsonaro respecterait le verdict des urnes. Les bureaux de vote ont fermé dimanche à 17h00 dans tout le Brésil, où 156 millions d'électeurs étaient appelés à élire leur prochain [...] Lire la suite