Électricité : 100.000 clients d'ENI victimes d'erreurs de facturation

Erreur de facturation en votre défaveur. Selon les informations du Parisien, ENI aurait reconnu auprès du ministère de la Transition énergétique des erreurs de facturation. Une nouvelle qui va soulager les milliers de clients du fournisseur d'électricité italien qui avaient reçu ces derniers mois des factures aux montants astronomiques. "Les dirigeants d’ENI ont reconnu des envois d’échéanciers erronés de factures à certains de leurs clients ayant renouvelé leurs contrats au second semestre 2022, notamment car ils ne reprenaient pas intégralement les mesures de protection gouvernementales", a ainsi indiqué au quotidien francilien le cabinet d’Agnès Pannier-Runacher.

Des erreurs reconnues lors d'une réunion organisée ce mercredi à l’hôtel de Roquelaure (Paris VIIe) par le ministère, en présence des dirigeants d'ENI pour la France. Ces derniers auraient assuré que "des mesures correctrices" avaient été engagées et que "leurs clients se verront bien facturer le prix du bouclier énergétique sur l’année 2023". Environ 100.000 clients seraient concernés. Le Parisien avait par exemple relayé le cas d'un couple de l'Ain, qui avait reçu une facture d'électricité de 4.597 euros.

Par ailleurs, mercredi, les dirigeants d'Engie étaient également convoqués par le ministère de la Transition énergétique en raison d'un nombre important de plaintes reçues ces derniers mois. Néanmoins, le médiateur de l’énergie (CRE) "n'a pas identifié de défaut de respect de la réglementation à ce stade". Les plaintes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite