Élisabeth Borne : ses propos sur les personnes en situation de handicap font polémique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Elisabeth Borne credit:Bang Showbiz
Elisabeth Borne credit:Bang Showbiz

En conversation avec une femme à qui le gouvernement a refusé d'octroyer une allocation adulte handicapée, Élisabeth Borne a donné une réponse qui a fait jazzer. La Première ministre était invitée au micro de France Bleu ce mardi et a effectivement suggéré à une femme handicapée de retourner travailler, des mots qui ont rapidement suscité une polémique, notamment sur les réseaux sociaux où les internautes et certaines personnalités politiques n'ont pas hésité à faire part de leur indignation.

L'auditrice prénommée Dolorès a expliqué que sa demande d'AAH a été rejetée car son «mari gagne 1 810 euros mensuels, malgré un loyer de 1 000 euros».

«On me dit que je n'ai le droit à rien car on dépasse les plafonds. Sans mon époux, je serais à la rue», a-t-elle ajouté.

Élisabeth Borne lui a alors suggéré de «reprendre une activité professionnelle» dans un environnement qui disposent de «structures dont c'est la responsabilité».

La Niçoise n'a pas répondu en premier temps, clairement subjuguée, et l'occupante de Matignon a rétorqué :« Peut-être, ce n'est pas le moment de parler de cette reprise professionnelle».

En larmes, Dolorès a répliqué : «J'adore quand Madame la première ministre dit de reprendre une vie professionnelle, vous savez quand vous arrivez en fauteuil...»

Les réactions ont alors fusé, notamment de la part de Jean-Luc Mélenchon qui a écrit sur Twitter : "Technocrate brutale, E. Borne humilie par erreur ou par goût ? 1 million d'allocataires chômage savent qu'elle leur a fait les poches. Ici, elle humilie une femme en fauteuil."

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles