Pour les Émirats arabes unis aussi, la visite de Xi à Riyad est importante

AP - Untitled

Le président chinois Xi Jinping est arrivé ce mercredi 7 décembre à Riyad pour une visite de trois jours. Au programme notamment, un sommet avec les dirigeants des pays du Conseil de coopération du Golfe, dont les Émirats arabes unis.

Avec notre correspondant régional, Nicolas Keraudren

C'est une visite stratégique aussi pour les Émirats arabes unis. Cette monarchie du Golfe cherche en effet à diversifier ses partenaires pour ne plus dépendre de son allié historique : les États-Unis.

Avec Washington, les relations se sont dégradées compte tenu du désengagement progressif des Américains dans la région.

Alors, dans ce contexte, et en dépit des tensions sino-américaines, Abou Dhabi a décidé de ne pas choisir son camp. « Que les États-Unis le veuillent ou non, nous devons traiter avec la Chine », a d'ailleurs prévenu le professeur émirien de science politique Abdulkhaleq Abdulla dans une interview accordée à CNN.

Depuis 2018 et la visite du président chinois dans la capitale émirienne, les relations entre les Émirats et la Chine se sont intensifiées. À cette occasion, les deux pays avaient annoncé l'établissement d'un « partenariat stratégique global ». De nombreux accords économiques, y compris dans le domaine sensible de la défense, ont depuis été signés.

Le président Xi Jinping reste trois jours en Arabie saoudite. Sont prévues pour lui des rencontres avec les dirigeants de la région sur fond de questions énergétiques, et sur fond, donc, de rivalités entre Washington et Pékin dans la bataille d'influence au Moyen-Orient.


Lire la suite sur RFI