Et votre émission préférée de ces trente dernières années est...

·2 min de lecture

Bien qu’en perte de vitesse à l’ère d’internet, la télé continue de fasciner les Français. Le magazine Télé Câble Sat Hebdo a voulu en savoir plus sur leurs goûts, par le biais d’un sondage les questionnant sur leurs trois émissions préférées des trente dernières années. Les soirées Théma d’Arte ? Le Jour du seigneur ? Météo à la carte ? Non. Ici, on aime passionnément et avant tout Koh Lanta, l’inoxydable jeu d’aventures présenté par Denis Brogniart sur TF1.

Depuis près de deux décennies, le programme scotche petits et grands devant le fascinant spectacle de candidats en train de manger des yeux de barracuda après être restés debout sur un poteau de bois en plein cagnard pendant 1h34. Elle recueille la préférence de 15,5% des téléspectateurs. Juste derrière, Les Nuls l’émission avec 12,8% et Taratata de Nagui récoltent 11% des suffrages.

Avec 10,8%, Recherche maison ou appartement n’est pas loin derrière, talonné par Fort Boyard et L’Amour est dans le pré (10,3%), Pékin Express (9,6%), Nulle par ailleurs (9,3%), Les Douze coups de midi (8,8%) et Top Chef (8,6%).

Ces choix rétrospectifs ne correspondent pas nécessairement au succès des émissions à l’époque de leur diffusion. Si Koh Lanta a été (et, dans une moindre mesure, reste) un incontestable carton d’audience, Tarata a souvent peiné à fédérer les téléspectateurs et Les Nuls, l’émission était diffusée en crypté sur Canal + pour un public forcément plus confidentiel. L’effet nostalgie a visiblement joué dans les réponses.

Le sondage se livre aussi à un classement par décennie. Le programme phare des années 1990 est, aux yeux des téléspectateurs, Qui veut gagner des millions ? Dans les années 2000, c’est encore Koh Lanta qui remporte le plus de suffrages et pour la décennie 2010 Recherche Maison ou appartement se hisse sur la plus haute marche du podium.

A lire aussi :

Chazal, Drucker... à la retraite !

Salto : comment marche ce nouveau service des chaînes de télé ?

Patrick Poivre d'Arvor ne décolère pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite