Énergie : l'État alloue 4 milliards d'euros à la production d'hydrogène bas carbone

Pour développer la production d'hydrogène bas carbone (ou vert), la France est prête à mettre les moyens. Le gouvernement va en effet accorder une enveloppe de 4 milliards d’euros à la filière via des appels à projets. "Notre plan pour la transition énergétique vise à accélérer massivement la production d’énergies décarbonées sur le territoire : nucléaire, énergies renouvelables et hydrogène", explique Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transition énergétique, au Figaro, lundi 28 août.

Les lauréats des appels à projets se verront attribuer une note, fondée à 70 % sur des critères de prix (sur la base d’un ratio euro par tonne de carbone évitée) et à 30 % sur des critères hors prix, précise le journal. Les producteurs bénéficieront d'une aide quand leurs coûts de production seront supérieurs à ceux de l’hydrogène produit à partir d’hydrocarbures et, au contraire, reverseront la différence quand ces coûts seront inférieurs. L'objectif est ainsi d'effacer les écarts de prix entre la production d’hydrogène gris et celle d’hydrogène vert. Les contrats seront signés pour une durée de quinze ans.

"Ce mécanisme vertueux a été éprouvé avec les énergies renouvelables. Il a permis de construire une base solide de production d’électricité verte avec une filière qui contribue aujourd’hui positivement au budget de l’État", affirme Agnès Pannier-Runacher à nos confrères.

De plus, des bonus seront attribués aux projets qui s’engagent à s’effacer lorsque la demande sera très forte sur les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite