Énorme fraude en Haute-Saône : ils faisaient payer jusqu’à 600 euros pour acheter le Code de la route

L’escroquerie était d’ampleur nationale. Grâce au témoignage d’un homme auprès des gendarmes de Vesoul, en Haute-Saône, au mois de mai dernier, une gigantesque fraude au code de la route vient d’être démantelée, selon une information de L’Est républicain, repris par France Bleu vendredi 15 septembre. Depuis un centre d'examen en région parisienne, un vaste réseau d’escrocs a vendu 1.400 faux certificats d’examen dans toute la France.

En pratique, il suffisait aux “clients” de l’arnaque de s’inscrire sur une messagerie cryptée pour entrer en contact avec des relais locaux, expliquent nos confrères. Le rabatteur demandait ensuite entre 250 et 600 euros au faux candidat pour se charger des démarches. Après l’avoir inscrit dans un centre d'examen via Internet, le centre en question envoyait le certificat d’examen falsifié par mail. Or, une fois le code en poche, de nombreux acheteurs ont passé leur permis de conduire… Véritables dangers publics sur les routes !

Depuis mai dernier, la gendarmerie de Vesoul était donc sur le coup. Trois habitants de la ville ont été identifiés comme étant les rabatteurs de ce département. En tout, ils auraient vendu une cinquantaine de faux codes. Tous ont reconnu les faits en juillet. Leurs aveux ont ensuite permis de faire le jour sur le reste du trafic dans le pays. Un seul et unique centre d’examen fournissait les faux certificats : un centre dans le Val-de-Marne appartenant à la chaîne Dekra.

Le gérant, qui était le seul employé de la boîte, vendait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite