Épidémie de bronchiolite : les enfants sont-ils "triés" à l'hôpital ?

iStock / AnnaStills

L’épidémie de bronchiolite continue de se propager dans l’Hexagone. Au cours de la première semaine d’octobre, pas moins de 6.8913 enfants de moins de deux ans ont été vus aux urgences pour bronchiolite, selon les dernières données de Santé publique France. Le nombre de passages aux urgences et d’hospitalisations pour cause de bronchiolite atteint ainsi "des niveaux supérieurs à ceux observés aux pics épidémiques depuis plus de 10 ans", précise l’agence de santé publique.

Les médecins alertent ainsi sur cette situation inédite et inquiétante à l'hôpital. C’est notamment le cas du Dr Julie Starck, pédiatre réanimatrice à l'hôpital Trousseau, à Paris : "Actuellement, on soigne mal nos enfants. On ne peut pas tous les hospitaliser. On est obligés de trier nos enfants. On est contraint de prendre un surnombre dans le couloir", affirmait-elle le 10 novembre sur RTL.

Des propos contredits par François Braun, qui affirmait dans Le Parisien être "choqué par cette formule", qu’il juge "inadmissible". Il a également dénoncé des "propos qui déforment la réalité", même s’il a reconnu "les difficultés que génère cet épisode" de bronchiolite. Il évoquait d'ailleurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite