Épidémie de grippe et vaccination : pourquoi les pharmaciens donnent l’alerte

ISTOCK /Natali_Mis

L'épidémie de grippe poursuit son expansion dans la plupart des départements de l'Hexagone. En effet, cinq régions sont en phase pré-épidémique : Centre-Val de Loire, Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie, et Bretagne, comme l'indique le dernier bulletin épidémiologique de Santé Publique France (SPF), qui a constaté une "augmentation de l'ensemble des indicateurs de la grippe".

Si la campagne de vaccination contre la grippe, qui a été mis en place depuis le 18 octobre 2022, n'était destinée qu'aux personnes susceptibles de développer une forme grave de la maladie, elle est désormais ouverte pour toutes les personnes souhaitant se faire vacciner et ce, depuis le 15 novembre 2022.

Cependant, de nombreux pharmaciens ont constaté une baisse de la couverture vaccinale, comme l'a souligné l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine (Unspo), dans un communiqué publié le 18 novembre.

Près d'un mois après le lancement de la campagne vaccinale contre la grippe, 7 millions de doses ont été distribuées, d'après les données collectées auprès de 14.000 pharmacies françaises par la société spécialiste des données de santé, IQVIA. Philippe Besset, président de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF), a ainsi constaté une nette baisse importante par rapport aux années précédentes, comme il l'a expliqué à TF1Info : "Nous avons à peu près 20-25% de moins de distribution de vaccins par rapport à l'année dernière, qui était déjà une année où le taux n'était pas très fort". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite