Équipe de France : Griezmann valide la révolution de Deschamps

Alors qu’il vivait une période sportive délicate en sélection et en club, Antoine Griezmann retrouve le sourire depuis le début de la Coupe du monde au Qatar grâce à un repositionnement dans une position hybride de milieu relayeur. De quoi permettre au champion du monde tricolore de pleinement s’exprimer dans cette révolution signée Didier Deschamps.

Depuis le début de la Coupe du monde au Qatar, Antoine Griezmann évolue dans une position hybride de milieu relayeur qui évolue en phase offensive et défensive. Plus bas sur le terrain et au coeur du jeu, le champion du monde tricolore revit totalement après des mois compliqués que ce soit chez les Bleus ou à l’Atletico de Madrid.

«J’aime lorsqu’il y a du monde devant moi quand j’ai le ballon»

Omniprésent face à l’Australie (4-1) et face au Danemark (2-1) au cours duquel il a délivré une passe décisive à Kylian Mbappé, Antoine Griezmann aurait pu inscrire son premier but de la compétition face à la Tunisie si la VAR n’avait pas décidé de l’annuler pour une position illicite. Mais peu importe les statistiques, Antoine Griezmann se sent bien dans cette position hybride avec l’Équipe de France et l’a fait savoir ce vendredi soir à TF1. « Je me sens bien, physiquement et mentalement. Je suis là pour faire la relation entre la défense et les attaquants. Comme j’ai dit, j’aime lorsqu’il y a du monde devant moi quand j’ai le ballon, et après j’essaye de mettre les attaquants dans les meilleures conditions. Et ensuite, sans ballon, essayer…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com