Équipe de France : Mis sous pression par Zidane, Deschamps est serein pour son avenir

En fin de contrat à l’issue de la Coupe du monde, Didier Deschamps sait que Zinédine Zidane attend le poste. Cependant, comme l’a expliqué Guy Stéphan, le sélectionneur des Bleus est très serein. Même situation pour l’adjoint de Deschamps qui n’est pas inquiet concernant son avenir.

Pour la première fois depuis le début de son mandat avec l’équipe de France, Didier Deschamps n’a aucune garantie pour son avenir. Une fois que la Coupe du monde sera terminée, le contrat du sélectionneur français prendra fin. Noël Le Graët, le président de la FFF, devra prendre une décision et celle-ci devrait être conditionnée au résultat final de l’équipe de France sur cette Coupe du monde.

Le Graët tranchera après le Mondial

« On est bien d'accord tous les deux, on se verra tout de suite après la Coupe du monde. Si on va en demi-finales, c'est lui qui a le choix. S'il se sent motivé pour continuer, on ne discute même pas. Si on n'est pas dans le dernier carré, on discute. Dans cette hypothèse-là, c'est moi qui ai la main. Si Didier n'est pas dans le dernier carré, il ne reste pas en place de façon certaine... Après, je ne sens aucune lassitude de sa part. Son truc, c'est l'équipe de France, l'amour du maillot. J'ai une confiance absolue en lui », avait déclaré Noël Le Graët avant le début du Mondial.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Il est serein »

Malgré cette situation…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com