Érythème noueux : causes, symptômes, traitement

L’érythème noueux est une pathologie dans laquelle on rencontre une inflammation du tissu sous-cutané. Cette affection est rare et fait suite généralement à une infection par des streptocoques bêta hémolytiques, une sarcoïdose ou encore une yersiniose. Généralement, le traitement est celui de l’affection en cause, associé à du repos au lit et à un traitement permettant de soulager les douleurs (compresses froides, prise de paracétamol ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens).

L’expression érythème noueux vient du grec « erythros » qui signifie rouge, et du latin « nodosum » qui signifie avec des nœuds. L’érythème noueux est défini comme une hypodermite (inflammation de l’hypoderme, c’est-à-dire la partie profonde de la peau) avec atteinte du septum interlobulaire (cloison conjonctive séparant les lobules graisseux). L’érythème noueux se traduit ainsi par une panniculite (inflammation de la couche graisseuse sous-cutanée) associée à des nodules sous-cutanés douloureux siégeant préférentiellement au niveau des jambes. Ces nodules apparaissent généralement brutalement après quelques jours de symptômes peu spécifiques. L’érythème noueux est rare chez l’enfant, mais constitue une des causes principales de panniculite. Chez l’adulte, l’érythème noueux touche plus les femmes que les hommes, et est plus fréquent entre 20 et 40 ans, selon Le Manuel MSD. L’érythème noueux peut être dû à une pathologie chronique, la prise d’un médicament ou une infection ; dans un tiers des cas, l’érythème (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles