Cet été, recyclez vos bouteilles en plastique et vous serez récompensé par un bon d'achat !

·2 min de lecture

Comment recycler ses bouteilles en plastique tout en faisant quelques économies ? b:bot, une machine astucieuse, ludique et made in Normandie, réinvente le traditionnel concept de la consigne en incitant les Français à les rapporter au supermarché pour les transformer en paillettes triées. Un geste qui fait du bien à la planète, comme au porte-monnaie.

Chaque année, 16 milliards de bouteilles plastiques sont jetées en France, soit l'équivalent de 400 000 tonnes de PET. Un chiffre qui a de quoi donner des frissons aux petits et grands défenseurs de l'environnement, d'autant plus que 43% de ces déchets ne seront jamais recyclés. On est bien loin de l'objectif des 100% de plastique à usage unique recyclés en 2025 fixé par le décret du 29 avril 2021 relatif aux objectifs de réduction, de réutilisation et de réemploi, et de recyclage des emballages en plastique à usage unique dans le cadre du projet de loi Climat et résilience.

Afin d’alléger sa facture écologique, on peut opter pour la recharge en cuisine (aluminium, verre, vrac), ou encore recycler ses produits de beauté à la salle de bain mais, pour ceux qui ne peuvent pas (encore) se passer des bouteilles plastique, il existe une option accessible et qui peut, en plus, rapporter quelques euros : la b:bot.

C'est quoi, la b:bot ?

La b:bot, c'est une machine à recycler les bouteilles plastiques ludique, dotée d'un écran tactile et made in Normandie, inventée par la start-up française Green Big co-fondée par Benoit Paget. Présentée le week-end du 3 juillet à l'Elysée lors de la Grande Exposition du Fabriqué en France, elle collecte et broie les bouteilles avec une grande capacité de stockage - jusqu'à 3 000 dans moins d'1m² -, qui serviront, plus tard, à fabriquer de nouvelles bouteilles en plastique recyclé.

Comment...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles