"Mon été sera avec poils ou ne sera pas" : elles racontent pourquoi elles ne s'épileront pas

Dans un mois, Rosa part à Minorque. Une semaine "entre potes" qui a un goût d'inédit. Pas pour la destination, bien que ce soit la première fois qu'elle s'y rende aussi, mais plutôt pour la résolution qu'elle a prise cet été : ne plus s'épiler. "Après 15 ans à débourser une tonne de fric en bandes de cire, rasoirs et passages occasionnels chez l'esthéticienne pour 'être tranquille', j'ai réalisé que la tranquillité se trouvait plutôt dans le fait de ne pas me soucier de mes poils", nous raconte-t-elle.

A 33 ans, elle a compté, la somme qu'elle a dépensée dans cet entretien pileux qu'elle juge sans détour "super sexiste" aurait pu lui payer une voiture. Et clairement, en faisant le calcul de notre côté, on confirme : rien qu'en envisageant un budget de 150 euros par an d'épilation (en partant du principe qu'elle le fait chez soi plutôt qu'en institut), rapporté à 15 ans de soins, le total grimpe à 2250 euros. Le prix d'un petit modèle qui tient la route - et qui l'emmènera plus loin que Veet.

En 2022, de plus en plus de jeunes filles franchissent ce pas. La proportion de Françaises ne touchant plus du tout au duvet logé sur la zone du maillot est d'ailleurs passée de 15 % en 2013 à 28 % en 2021, révèle un sondage Ifop pour le compte de la plateforme de sexologie Charles.co. C'est dire l'engouement.

Le message général qu'on discerne derrière le geste (ou son absence, en l'occurrence) : la célébration de sa silhouette 100 % naturelle, qu'elle...

Lire la suite


À lire aussi

Mylène Farmer est une reine, et ses fans nous racontent pourquoi
Pourquoi "The Bold Type" est la série féministe qu'il nous faut
Pourquoi des séries comme "Sex Education" sont utiles au-delà de l'écran

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles