"Tu étais plus vivante que nous tous" : l'hommage bouleversant de Gwendoline Hamon à Charlotte Valandrey

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sa disparition n’a laissé personne indifférent… Un mois après avoir subi une greffe du cœur, Charlotte Valandrey est morte à l’âge de 53 ans. Bouleversée, la famille de l’actrice a déclaré mercredi 13 juillet 2022 à l’AFP : "Depuis l'opération, Charlotte était plongée dans un coma artificiel pour échapper à la douleur et aux complications. Il y a quelques jours, elle en est brièvement sortie pour exprimer son épuisement et le vœu impérieux de rejoindre Anne-Marie, sa mère décédée." Si l’actrice laisse derrière elle sa fille de 21 ans, Tara, sa mort a également affecté ses amis. Jeudi 14 juillet 2022, sur Instagram, Gwendoline Hamon a souhaité lui rendre hommage. Évoquant leur collaboration pour la pièce de théâtre Roméo et Jeannette en 1993, l’ex-femme de Frédéric Diefenthal a écrit : "Nous étions sœurs et amoureuses du même homme. Charlotte, ultra-déterminée, ultra sensible, ultra-vivante. Nous en avons passé du temps ensemble entre les représentations parisiennes et la tournée."

Impressionnée par le courage de Charlotte Valandrey, l’actrice a indiqué : "Nous parlions beaucoup, c’était encore le temps de ton secret que tu gardais avec courage et dignité alors que tu étais si petite encore. Tu étais fougueuse et volubile, tu étais aussi bouleversante que puissante." Après avoir assuré que son amie ne s’était "jamais réfugiée dans la honte et la peur" et avait "le panache et l’honneur des grandes", Gwendoline Hamon a partagé avec émotion : "Tu étais pleine de charme, transparente (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles