"On était épuisés" : Gilles Bouleau revient sur son interview invraisemblable avec Vladimir Poutine

Vendredi 17 juin 2022, Gilles Bouleau, qui avait animé le débat de l'entre-deux tour, était invité sur le plateau de Quotidien, diffusé sur TMC, pour parler de la situation en Ukraine. Rapidement, il en est venu à raconter son interview avec Vladimir Poutine, qu’il a rencontré en 2014, lorsque la Russie avait annexé la Crimée. Une interview pour le moins surprenante, comme le raconte Gilles Bouleau, qui s'est retrouvé récemment au cœur de l'affaire PPDA. En effet, ce dernier avait fait le déplacement jusqu’à Moscou, accompagné à l’époque par Jean-Pierre Elkabbach. Ils ont eu du mal à obtenir l’interview et ont dû patienter de longues heures avant de pouvoir enfin rencontrer Vladimir Poutine. "On part en avion et le rendez-vous est fixé à 14 heures avec Poutine" raconte Gilles Bouleau, "Dès 9 heures du matin, on prépare l'interview. Et à 15 heures, il n'y a toujours pas le minibus qui nous amène de l'hôtel jusqu'au lieu de rencontre." Une attente qui va durer un certain temps.

Quand enfin les journalistes décident de se rendre au lieu de rencontre, ils sont très surpris par l’endroit qui les attend : "À 17 heures, on y va, et on arrive dans une pièce très petite. Sans toilettes, sans robinet, sans salle à manger", raconte-t-il. Il partage même une anecdote qui aujourd’hui paraît amusante : le journaliste a même dû aller faire "pipi dans les bégonias" sauf que sur le moment, la situation ne les fait pas rire du tout. "À 19 heures, l'attaché de presse de Poutine arrive, et nous dit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles