Aux États-Unis, les dépistages de certains cancers ont connu une forte baisse pendant la pandémie

© Michael Hanschke/picture alliance via Getty Images

Une enquête menée par l’American Cancer Society a révélé que plus de deux millions de femmes avaient renoncé à se faire dépister leur cancer du sein et du col de l’utérus en 2020.

Selon une récente étude de l’American Cancer Society, le début de la pandémie de Covid-19 en 2020 aurait fait chuter le nombre de dépistages du cancer du sein et du col de l’utérus de deux millions aux États-Unis par rapport à 2018. Cette baisse, évaluée à 6 % pour le dépistage du cancer du sein et à 11 % pour celui du col de l’utérus sur l’ensemble de l’année, aurait même atteint les 80 % sur les mois de mars et avril, où la circulation du virus était la plus active, selon les chiffres de l’American Medical Association.

Plus inquiétant encore, l’American Cancer Society révèle que la pandémie a créé plusieurs inégalités d’accès aux dépistages. L’étude révèle notamment que les femmes hispaniques, asiatiques, amérindiennes et polynésiennes avaient connu la baisse la plus drastique de dépistages, jusqu’à atteindre les 27 % chez les femmes asiatiques et polynésiennes. Des déséquilibres que la Kaiser Family Foundation explique par des différences de classes sociales entre les populations blanches et racisées aux États-Unis, qui se traduisent généralement par l’impossibilité de se payer une assurance santé, et donc d’accéder aux soins.

À lire également >> Cancer du sein : un nouveau traitement et « un énorme message d'espoir »

Car les inégalités sociales et économiques semblent avoir joué un rôle important dans les différences d’accès aux dépistages aux États-Unis, où les soins sont payants –...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles