Les États-Unis développent un drone spécialisé dans la destruction d'aéronefs

Une petite révolution dans le monde des drones de combat. Dans un communiqué, la Darpa, l’agence américaine chargée de la recherche et du développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire, veut concevoir un drone autonome capable de détruire d’autres cibles volantes. Jusqu’à présent, les drones de combat avaient pour missions la surveillance ou bien la destruction d’ennemis au sol. Pour cela, elle a choisi le géant de la défense, General Atomics, pour construire cet appareil pouvant tirer des missiles air-air. L’industriel estime pouvoir commencer les premiers essais de vol des prototypes dès la fin de l’année 2023.

Ce futur drone, baptisé LongShot, devrait donner aux chasseurs et aux bombardiers américains une nouvelle flexibilité pour affronter les menaces aériennes sur de plus longues distances. "Le concept de cet appareil vise à augmenter de manière significative le rayon d'action et l'efficacité des missions de l’US Air Force”, a également précisé le communiqué. General Atomics a aussi dévoilé le design de cet appareil autonome : l’engin possède un fuselage allongé, de petite canards à l'avant pour mieux se diriger, des ailes principales inclinées vers l'arrière et une configuration à deux queues en forme de V inversé. Les ailes principales semblent conçues pour se déployer après le lancement.

Ces images du LongShot révèlent également que le drone pourra tirer des missiles AIM-120 Advanced Medium Range Air-to-Air Missile (AMRAAM). Derrière ce nom barbare (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite