Publicité

États-Unis : Hunter Biden inculpé pour détention illégale d’arme à feu

Jusqu'ici, Joe Biden a toujours soutenu son fils, Hunter, régulièrement au centre de polémiques.  - Credit:Al Drago / POOL / EPA/Bloomberg POOL / EFE
Jusqu'ici, Joe Biden a toujours soutenu son fils, Hunter, régulièrement au centre de polémiques. - Credit:Al Drago / POOL / EPA/Bloomberg POOL / EFE

Le fils de Joe Biden, Hunter, cible privilégiée de la droite américaine et tourment politique de son père, a été inculpé jeudi au niveau fédéral pour détention illégale d'arme à feu. Hunter Biden est accusé d'avoir fait une fausse déclaration au moment d'acheter une arme en 2018 en disant qu'il ne souffrait pas d'addictions. Il a « sciemment fait une fausse déclaration écrite » et s'est retrouvé en possession du revolver de manière illégale, selon les documents judiciaires.

Après avoir tenté à tout prix d'éviter d'être traduit en justice, Hunter Biden pourrait se retrouver en procès en pleine campagne électorale pour la présidentielle de l'an prochain, lors de laquelle son père brigue un nouveau mandat. S'il est reconnu coupable, il risque une peine de prison maximale de vingt-cinq ans. Les inculpations, qui proviennent d'un grand jury fédéral, ont été émises par David Weiss, qui enquête depuis plusieurs années sur Hunter Biden et a récemment été nommé procureur spécial.

Le fils du président démocrate était parvenu en juin à un accord initial négocié avec David Weiss dans le Delaware qui lui aurait probablement permis d'éviter la prison et un procès gênant pour son père et lui. Mais une juge a émis des doutes sur la validité de l'arrangement. Puis les procureurs – sous la houlette de M. Weiss – ont confirmé qu'il n'était plus à l'ordre du jour.

Soutenu par son père

Hunter Biden est aussi pris pour cible depuis des années par le prédécesseur de son père, Donald [...] Lire la suite