États-Unis : les joueuses de football victimes d’agressions sexuelles "systémiques", selon une enquête

Erin Chang/ISI Photos / Contributeur

C’est un rapport qui fait froid dans le dos. Une enquête indépendante publiée ce lundi 3 octobre a levé le voile sur une culture "systémique" d’agressions sexuelles et autres violences dont ont été victimes plusieurs joueuses professionnelles de football aux États-Unis – certaines évoluant en équipe nationale. Comme l’a rapporté Le Monde, cette enquête, menée par l’ancienne procureure générale des États-Unis, Sally Yates, et le cabinet d’avocats King & Spalding, a été diligentée par la Fédération américaine de football il y a un an.

Elle a notamment fait état de "commentaires à connotation sexuelle, des avances et des attouchements sexuels non désirés et des rapports sexuels forcés". C’est en particulier la Ligue nord-américaine de football féminin (NWSL, pour National Women’s Soccer League) qui est visée par ces accusations. Ces agissements "sont devenus systémiques, englobant de multiples équipes, entraîneurs et victimes", a précisé Sally Yates dans son rapport, ajoutant que "ces abus, au sein de la NWSL, sont en fait enracinés dans une culture plus profonde du football féminin, qui brouille les frontières entre coachs et joueuses".

L’enquête de 172 pages, composée de plus de 200 entretiens de joueuses de la NWSL, relate les abus, mais aussi la manipulation, les brimades et les représailles commis par des entraîneurs à l’encontre de joueuses. De ces témoignages ressort un constat : celui de la passivité des clubs responsables de la Ligue et de la Fédération américaine de football. "Ils (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Selon l’enquête “Fractures françaises”, nous trouvons notre société patriarcale, violente et raciste
Pourquoi le choix de Karl Lagerfeld comme thème du prochain Met Gala pose question
Avoir confiance en soi, une culpabilisation de plus pour les femmes ?
Coupe du monde au Qatar : pourquoi les règles imposées aux supportrices font-elles tant parler d’elles ?
Brésil : l'ancien entraîneur de l'équipe nationale de gym écope de 109 ans de prison pour viols