États-Unis : l’exécution de Melissa Lucio suspendue

·1 min de lecture

Accusée du meurtre d’une de ses filles, Melissa Lucio devait être exécutée mercredi. De nouveaux éléments ont permis à un juge de suspendre son exécution.

Sursis pour Melissa : une cour d’appel texane a suspendu l’exécution de Melissa Lucio, mère américaine condamnée à mort pour le meurtre de sa fille au terme d’un procès controversé.

Un autre tribunal du Texas devra examiner de « nouvelles preuves de son innocence », selon ses avocats. « Je suis reconnaissante à la cour de m’avoir donné la chance de vivre et de prouver mon innocence » a réagi cette femme de 53 ans. Incarcérée depuis 2008, elle se dit heureuse « d’avoir plus de jours pour être une mère pour mes enfants et une grand-mère pour mes petits-enfants ».

Une affaire médiatique

Ces dernières semaines, les appels à la clémence venus de personnalités comme Kim Kardashian s’étaient multipliés en faveur de cette mère de 14 enfants d’origine hispanique. L’intérêt pour son cas dépasse même les frontières américaines, notamment depuis la diffusion d’un documentaire sur l’affaire intitulé « L’État du Texas contre Melissa ».

En 2007, Mariah, l’une de ses filles âgée de 2 ans, avait été retrouvée morte chez elle, couverte de bleus, quelques jours après une chute dans les escaliers. Melissa Lucio, dont la vie a été marquée par des abus sexuels, des violences conjugales et une addiction à la drogue, est immédiatement suspectée d’avoir frappé la petite Mariah.

Interrogée pendant plus de cinq heures par des policiers immédiatement après le décès de sa fille, la mère de famille avait formulé des aveux...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles