États-Unis: l'ex-directeur financier de la Trump Organization passe un accord avec l'accusation

L’ex-directeur financier de la Trump Organization a plaidé coupable de fraude fiscale, ce jeudi 19 août. D’après l’accord qu’il a passé avec l’accusation, Allen Weisselberg devra faire cinq mois de prison et témoigner lors du procès contre l’entreprise, mais il refuse toujours d’incriminer l’ex-président Donald Trump.

L’ex-directeur financier de la Trump Organization a plaidé coupable de 15 chefs d’accusation de fraude et d’évasion fiscale, pour un total de 1,76 million de dollars de revenus non déclarés entre 2005 et 2021. Allen Weisselberg, qui travaille pour la famille Trump depuis près de 50 ans, est accusé d’avoir profité d’avantages en nature de la part de l’entreprise : appartement à Manhattan, location de Mercedes, argent liquide pour ses vacances. Le New York Times voit l'accord de ce lundi comme un « prix de consolation » pour les procureurs qui depuis plus d’un an tentent d’incriminer Donald Trump.

Ne pas « trahir » Trump

Car si l’ancien président est très lié à son entreprise, les charges la visant, qui ont été rendues publiques durant l'été 2021, ne l’accusent, lui, d’aucune malversation. Et Allen Weisselberg, lors de la négociation de cet accord, a refusé jusqu’au bout de « trahir » l’ancien président : il a accepté de témoigner en octobre contre l’entreprise, mais ne devrait impliquer ni Donald Trump ni sa famille.


Lire la suite sur RFI