Publicité

États-Unis : un YouTubeur orchestre le crash de son avion pour une vidéo, il risque 20 ans de prison

Trevor Jacob a admis avoir voulu gêner la progression de l'enquête en se débarrassant de l'épave, et avoir réalisé la vidéo pour gagner de l'argent dans le cadre d'un partenariat avec une entreprise.

Un YouTubeur, également pilote d'avion, qui avait volontairement envoyé son appareil s'écraser au sol en s'en échappant en plein vol, avant de poster la vidéo sur internet, risque jusqu'à vingt ans de prison, ont déclaré ce jeudi les autorités américaines.

Dans sa vidéo vue près de trois millions de fois, intitulée "J'ai fait s'écraser mon avion", le YouTubeur se filme en plein vol au-dessus de la Californie, en novembre 2021.

Trevor Jacob semble rencontrer un problème technique pendant le vol et finit par s'éjecter de l'avion (perche à selfie à la main), pour atterrir, en parachute, en pleine nature.

L'appareil s'écrase de façon spectaculaire dans la forêt nationale de Los Padres. Le tout filmé par des caméras placées sur l'avion. Trevor Jacob marche ensuite jusqu'à l'épave, où il découvre, l'air dépité, que le stock d'eau qu'il transportait a disparu.

Les spectateurs le voient alors progresser à travers les buissons, franchissant des collines et semblant lutter pour retrouver la civilisation. Il explique avoir soif, se sentir perdu.

Il plaide coupable

Quelques semaines après, des agences fédérales avaient lancé une enquête pour tirer au clair les circonstances du crash. Trevor Jacob avait reçu l'ordre de conserver la carcasse de son avion.

Le YouTubeur avait déclaré ne pas savoir où l'appareil s'était écrasé mais, selon des documents judiciaires, lui et un ami ont sorti l'épave de la forêt à l'aide d'un hélicoptère, deux semaines après les faits. Il avait ensuite découpé l'avion en petites pièces, jetées dans des poubelles.

Il a aussi avoué avoir menti en communiquant aux enquêteurs un rapport indiquant que l'avion avait rencontré un problème technique, selon un communiqué du ministère de la Justice.

Le YouTubeur a plaidé coupable de destruction et dissimulation de preuves dans le but de faire obstruction à une enquête fédérale, un crime passible d'une peine maximale de vingt ans de prison.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Le crash d'un petit avion fait deux morts en Équateur