Étienne Carbonnier, le Monsieur anti-déprime du PAF

M. D.
·1 min de lecture

Avec ses chroniques « Le Canap », dans « Quotidien », son podcast « Champion » et son sourire, Étienne Carbonnier c’est le vaccin anti-déprime. Le 30 mars, il lance aussi « Canap 95 » sur TMC. On ne l’arrête plus…

ELLE. Quatre ans au « Petit Journal », cinq à TMC… bientôt un « vétéran du Paf » ?

ÉTIENNE CARBONNIER. Vétéran, vétéran… j’ai encore de la marge pour arriver au niveau de Michel Drucker. C’est la troisième émission que j’anime seul, mais je suis encore un jeunot.

ELLE. Votre émission parle de l’année 1995… 2021 est trop déprimante ?

É.C. On a choisi 1995 car c’est une année folle, avec la course à la présidentielle Chirac-Balladur, les grands mouvements sociaux… c’est aussi l’âge d’or du rap, « La Haine », « Wonderwall »… et Ophélie Winter !

ELLE. On aime beaucoup votre chronique « Les Foufous de l’Assemblée »… Qui est le plus zinzin au gouvernement ?

É.C. On n’a pas un gouvernement de déglingos ! Castex et Véran, on n’est clairement pas dans le top 3 des mecs à inviter à une grosse teuf !

ELLE. La nouvelle mode, c’est de se mettre à Twitch. Après Samuel Étienne, Étienne Carbonnier ?

É.C. On va peut-être faire une fusion, comme dans « Dragon Ball », ça fera Samuel Étienne-Carbonnier ! [Rires.] Pour être franc, sur Twitch, je regarde plus des gamers qui jouent à « Call of Duty : Warzone » que de la politique…

ELLE. Qu’est-ce qu’on aime le plus faire sur un canapé ?

É.C. Maintenant, je fais tout ça sur mon canapé, je dîne dessus, je picole… Du coup, il est bien usé, on pourra le bazarder à la fin de ce confinement, j’espère !

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi