• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"On étouffe" : Ingrid Chauvin raconte ce qui l'a décidée à quitter Thierry Peythieu

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une séparation consommée. Le 11 novembre 2020, Ingrid Chauvin et Thierry Peythieu annonçaient leur séparation sur les réseaux sociaux. "Parfois nos vies ont besoin d’être complètement chamboulées, changées, réorganisées... Avec le père de mon fils, nos chemins se séparent. Je me dois de vous l’annoncer, sans pour autant vouloir communiquer d’avantage. Merci par avance de votre respect que je sais immense. Je vous embrasse", avait écrit l'actrice qui officie dans la série Demain nous appartient depuis 2017. Ingrid Chauvin a rapidement décidé de voir dans cette rupture une opportunité, comme elle l'a expliqué mardi 9 mars 2021, dans les colonnes de Nous Deux. "Je souhaite d'abord me retrouver personnellement. Je n'envisage même pas une vie amoureuse pour le moment. Mon existence est concentrée sur Tom". Mais que ses fans ne s'inquiètent pas, la comédienne star de Demain nous appartient est loin de broyer du noir. "Quoi que l'on traverse, il faut toujours garder de l'espoir, sinon on ne s'en sort pas. Il y a toujours pire et j'ai cette rage de vivre. Voir le positif amène le positif. Chacun affronte les épreuves comme il peut. Il y a toujours du mieux après".

Après un été chargé en retrouvailles familiales, l'interprète de Chloé Delcourt s'est exprimée une nouvelle fois sur sa séparation d'avec Thierry Peythieu. Une rupture qu'elle a voulu éviter à tout prix pour ne pas perturber son petit Tom. "J'ai même crié haut et fort que jamais ça ne m'arriverait. Et puis on a aussi envie de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles