Une étude affirme que votre personnalité a un impact non négligeable sur la santé de votre cerveau

·1 min de lecture

De récentes recherches ont montré que certains traits de la personnalité pourraient avoir un impact, bénéfique ou non, sur notre cerveau.

Une étude publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology révèle que certains traits de personnalité permettraient d’éviter les troubles cognitifs. À l’inverse, d’autres pourraient les favoriser. Par exemple, le fait d’être plus consciencieux et extraverti contribuerait à éviter les troubles cognitifs légers plus longtemps d’après les chercheurs. En revanche, des niveaux élevés de névrosisme, qui s’apparentent à de l’anxiété ou de l’instabilité émotionnelle, pourraient augmenter ce risque.

À lire aussi >> Santé mentale et éducation sexuelle : que proposent Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?

Déclin cognitif et personnalité : quel est le lien ?

Les résultats de l’étude sont clairs : plus une personne a un niveau de névrose élevé, plus elle est vulnérable face au déclin cognitif. À l’inverse, les personnes consciencieuses seraient beaucoup moins touchées par ces troubles. Selon l’étude, être plus extraverti et engagé socialement semble également offrir une année supplémentaire de vie sans démence.

Tomiko Yoneda, étudiant postdoctoral en psychologie à l’Université de Victoria, et auteur principal de l’étude, explique comment notre caractère influence notre quotidien : « les traits de personnalité reflètent des schémas de pensée et de comportement relativement durables. Ils peuvent affecter l’engagement dans des comportements et des schémas de pensée sains et malsains tout au long de la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles