Cette étude explique d'où provient l'alchimie entre deux personnes

iStock

Vous est-il déjà arrivé d’avoir un coup de foudre pour quelqu’un ? Ou de ressentir comme une alchimie rien qu’en le regardant ? D’après une nouvelle étude, cela serait dû à la synchronisation physique. Explications.

Selon de nombreuses études, l’attraction amoureuse entre deux personnes serait liée aux hormones du bien-être : la dopamine, l’adrénaline et l’ocytocine. Mais d’après une nouvelle étude publiée par Scientific Reports en mars dernier, et relayée par le magazine Stylist il y a quelques jours, la raison serait tout autre. L’alchimie qui s’installe entre deux individus serait due à la synchronisation de leurs gestes et comportements.

Dans leurs recherches, les scientifiques ont souhaité tester la compatibilité amoureuse de personnes hétérosexuelles. Ils ont ainsi amené 46 personnes à participer à un speed-dating. Pendant chaque rendez-vous de cinq minutes, les chercheurs ont testé le système nerveux des individus. Le tout a été filmé pour voir si leurs gestes se sont synchronisés avec certaines personnes. S’ils ressentent une forte attraction sexuelle et romantique, ils vont automatiquement synchroniser leurs gestes, leurs respirations et leurs systèmes nerveux, expliquent les scientifiques.

À découvrir également : Couple : découvrez le top 15 des mensonges et secrets des hommes

La synchronisation, déclencheur de coup de foudre ?

À la suite de chaque rendez-vous, les personnes devaient noter leur partenaire. Les recherches ont mené à la conclusion suivante : si deux personnes sont en parfaite synchronisation, elles vont avoir tendance à mieux noter leur relation amoureuse. Ce sont d’ailleurs les femmes qui...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Ophélie Winter : "Bernard Tapie, j'étais amoureuse de lui. Mais c'est le seul homme qui ne trompait pas sa femme"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles